On entend souvent parler des fameux business angels lorsqu’il est question d’un apport de capital dans une entreprise naissante. Mais qui sont-ils réellement, et comment approcher et convaincre un business angel ? La plupart de ces business angels sont des cadres d’entreprise, des cadres dirigeants ou des entrepreneurs qui investissent une partie de leur argent personnel dans le capital d’un projet à fort potentiel de croissance. Il est donc généralement compliqué de les approcher et surtout de les convaincre d’investir dans votre projet. Heureusement pour vous, notre blog WebCampus a sélectionné quelques astuces pour vous faciliter la tâche.

Vendre un projet d’entreprise unique

À partir du moment où vous avez réussi à approcher un business angel, vous avez l’obligation de tout mettre en œuvre pour le convaincre et saisir votre chance ! Ce genre d’opportunité ne se représentera sans doute pas de si tôt !

Il est crucial pour vous de correctement informer le business angel et de ne rien lui cacher. Il existe un certain nombre de questions auxquelles vous allez être forcément amené à répondre telles que : Quel est le concept ? Quelle est la cible ? Comment va-t-on gagner de l’argent ? Au cours de ce questionnement, vous devez exprimer clairement votre projet en prenant soin de le vulgariser. N’oubliez pas que le professionnel auquel vous vous adressez ne connaît pas forcément votre secteur d’activité et tout le vocabulaire technique qui lui est associé.

Démontrer le côté innovant de votre projet au business angel

La dimension innovante de votre projet est à mettre en avant car c’est cette particularité qui va probablement retenir l’attention du business angel et faire pencher la balance en votre faveur. Il faut aussi savoir que lorsqu’on parle d’innovation, cela peut concerner soit l’aspect nouveauté du produit ou du service proposé, soit une façon de marketer ou de communiquer innovante.

Avoir un bon feeling

Le feeling est le point clé dans une relation investisseur / porteur de projet. C’est la relation que vous entretiendrez avec le professionnel qui déterminera la décision finale et s’il est question d’investissement ou non. S’il ressent en vous un certain stress ou malaise et ne se sent pas en confiance, il ne prendra certainement pas le risque de vous épauler financièrement. Au contraire, s’il est à l’aise, qu’il se sent rassuré et accompagné, il prendra la décision de vous aider davantage.

Cette relation est quelque part basée sur la séduction. Pour le « séduire », il faudra avoir quelque chose à lui proposer pour retenir son attention et lui montrer clairement dans quoi il va investir, soit un site internet qui génère déjà du trafic, soit des échantillons des produits, soit un prototype.

La précision, un indispensable pour le business angel

Il est important de bien vendre son produit certes, mais le professionnel prendra la décision d’investir dans votre projet à partir du moment où il sera au courant de la réelle valeur ajoutée de votre produit ou service. S’adresser à un business angel implique d’inclure une forte dimension financière dans son argumentaire.

Pour en apprendre davantage sur les business angels, rendez-vous sur le site le Comptoir Digital.

Write A Comment