Author

maxence

Browsing

Qui n’a jamais voulu faire comme les stars, de passer aux cheveux court aux cheveux longs d’un claquement de doigts à l’aide de rajouts de cheveux ? C’est désormais possible et sous différent mode de pose pour permettre à chacune de trouver le type d’extension qui convient le mieux à ses cheveux.

Pour vous aider à faire votre choix, plusieurs procédés vont être comparés et ainsi montrer le côté positif des rajouts, mais aussi le côté négatif des différents modes de pose. Avoir des longs cheveux épais ça à un prix !

Il y a beaucoup de procédés d’extension comme les extensions tape composé de bandes adhésives ou encore les extensions avec un fil en nylon. Il faut seulement savoir lequel est le plus approprié pour votre chevelure. De nombreux professionnels de la coiffure sont experts dans la pose d’extension de cheveux à Paris et sauront vous conseiller convenablement sur quel type d’extension choisir.

coiffure extension cheveux femme

Les extensions à clips :

L’avantage de ce procédé est qu’il se pose sans grande difficulté. Les clips posés à l’extrémité du rajout et sous forme de barrette permettront à la personne de placer ces rajouts en exerçant une simple pression pour les fermer ou les ouvrir. Comptez entre 10 et 15 minutes pour les poser seul sur votre tête, selon votre niveau de pratique. Cependant même si ce procédé est assez facile à clipser, il est conseillé de faire appel à une amie pour vous aider et ainsi avoir un résultat optimal.

Ce genre de procédé se vend dans le commerce sous forme de kits contenant entre 6 et 10 bandes de différentes couleurs et largeurs afin de recouvrir la totalité de la tête. Les rajouts sont réutilisables entre 6 mois à 1 an selon la fréquence à laquelle elles sont portées.

Les extensions tissées :

Plus communément appelés le tissage et plus couramment proposés dans des salons ethniques, c’est l’une des méthodes les moins néfastes pour vos cheveux, car il n’abîme pas du tout vos cheveux et aucun produit chimique sont utilisés.

De plus, le résultat est aussi (bluffant) que les extensions à froid ou à chaud pour un prix bien moins cher qu’en salon de coiffure. Cependant, le désavantage du tissage est qu’il ne peut être conservé que 6 à 10 semaines maximum et il n’est pas possible de revenir au salon pour refixer les mèches perdues. Attention, seules des professionnelles au tressage africain pourront vous réaliser ce type d’extension.

Les extensions à froid :

Un procédé totalement différent des extensions à chaud est qui nécessite l’appel d’une coiffeuse expérimenté dans la pose de rajouts à froid. En effet, ces extensions sont des mèches fixées par des anneaux, appelés loops. Ceux-ci permettront d’attacher le rajout aux cheveux que le/la coiffeur(se) viendra serrer avec une pince spécifique. L’avantage de ce mode de pose est qu’il n’y a pas de kératine, donc n’abîme pas les cheveux lors de la pose et comme les extensions à chaud, cela ne se voit pas, car les anneaux sont camouflés dans la chevelure.

Ces extensions sont vendues par paquets de 10 à 50 mèches, selon l’épaisseur de la chevelure, en général il faut prévoir minimum 120 mèches. À noter que le tarif des extensions de cheveux est très varié selon le mode de pose.

Afin que ces extensions aient une durée de vie plus longue, il est préférable de choisir des fibres naturelles, mais aussi de bien entretenir la chevelure de manière assidue. Étant donné que vos cheveux vous pousser, il est nécessaire de retourner chez votre coiffeur(se) afin de refixer les mèches tombées et de remonter les anneaux. Pour ce type de procédés, les rajouts resteront environ 3 à 4 mois.

coiffure extension cheveux femme

Les extensions à chaud :

C’est l’une des méthodes les plus délicates, c’est pour cela qu’il est important de faire appel à un salon de coiffure expérimenté dans ce domaine. Ce procédé est complexe, car la mèche contient à son exterminé une pointe de kératine qui sera ensuite fondue à l’aide d’une pince chauffante spécifique. Le désavantage de ce mode est l’obligation de coller la mèche à moins d’un centimètre des racines afin qu’elles soient fixées correctement. Mais l’avantage est que les points de colle sont invisibles à l’œil nu et les mèches resteront en place entre 4 à 6 mois selon l’entretien.

Ce type de mèche se vend par paquet de 10 ou 50, mais il faut compter en moyenne entre 150 et 200 mèches pour un résultat optimal. Cependant, cela peut varier selon la masse capillaire de la personne et le volume qu’elle souhaite avoir. Pour le temps de pose, il faut compter entre 2 à 3 heures pour un obtenir un volume convenable, mais cela peut aussi varier en fonction du nombre de mèches à poser. Avant de se lancer, il est conseillé de faire plusieurs devis dans plusieurs salons de coiffure afin de comparer les différents tarifs proposés.

Un dernier conseil, pour les personnes ayant des cheveux secs et fragile, ce mode extension est déconseillé.

Vous vous demandez tous ce qu’est Banana Content, le nouvel outil de gestion des réseaux sociaux ? C’est une plateforme moderne et très fonctionnelle créée par une jeune Startup française. Cet outil facile d’utilisation est parfait pour diffuser et programmer vos contenus à l’avance sur l’intégralité des réseaux sociaux les plus influents tels que Facebook, Twitter, LinkedIn et prochainement Google +. Banana Content propose un service premium de programmation de posts qui vous permettra de publier du contenu à toutes heures de la journée, pendant les vacances, les week-ends, tôt le matin ou tard le soir et en dehors des horaires de bureaux sans avoir à vous connecter à chaque fois sur chaque réseau social.

Banana Content, un outil avec de multiples fonctionnalités

Il faut aussi savoir qu’en plus de pouvoir programmer la publication de vos contenus, Banana Content vous permettra de créer vos contenus directement sur la plateforme via l’outil « Création de contenu » ou d’ajouter des liens URL pour publier directement les articles de votre blog ou site internet sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, après avoir publié des contenus, vous pourrez voir sur l’interface de Banana Content les statistiques de vos publications. Vous pourrez grâce à ces données voir le nombre de réactions (like, commentaire, partages, etc ..) et savoir à quel horaire la publication à été la plus influente afin d’ajuster votre stratégie de communication en conséquence.

A lire : Top 5 des meilleures régies publicitaires pour un blog

Programmer des mailings avec Banana Content

En plus de cette gestion des réseaux sociaux, Banana Content vous offrira la possibilité de programmer vos emailings. Cet outil met à votre disposition un véritable écosystème conçu spécialement pour organiser votre communication digitale.

Vous avez donc pu vous rendre compte que Banana Content est un outil efficace, intuitif et relativement complet permettant de vous faire gagner un temps considérable sur la programmation de vos publications et sur la gestion de vos réseaux sociaux.

En plein développement, Banana Content a déjà rendu publique la première version de son outil mais la plateforme va être amenée à évoluer et à connaître de nouvelles améliorations au cours de mois suivants.

En utilisant Banana Content, vous allez gérer vos réseaux sociaux comme un professionnel et gagner en influence sur internet.

Vous vous demandez tous ce qu’est un événement de team building ? Comment l’organiser ? Ou même simplement pourquoi l’organiser ? Nous allons vous l’expliquer dans cet article. Il faut savoir que le terme team building signifie « construction d’équipe », cet anglicisme appelle donc à la consolidation de l’esprit collectif de l’entreprise.

Qu’est-ce que le team building ?

Le team building est tout d’abord pratiqué au sein d’une entreprise par l’ensemble des salariés et collaborateurs ou du moins ceux qui souhaitent en profiter. Les événements et sorties team building se présentent généralement sous la forme d’une activité qui a pour principal objectif de rassembler un groupe de personnes, soit un département de l’entreprise, soit une filiale de l’entreprise, soit l’entreprise en intégralité.

Elle permet de faire prendre conscience à ses participants l’importance du collectif et de l’esprit d’équipe, ces valeurs sont à prioriser par rapport à l’individualisme. Souvent, un événement team building intervient dans le cadre d’un séminaire résidentiel d’entreprise ou d’une journée d’étude. Les activités proposées dans une optique de team building sont diverses et variées :

  • escape game,
  • jeux de pistes,
  • visites oenotouristiques…

Il y a la possibilité de mettre en place des jeux de réflexion ou de construction mais aussi des jeux ludiques et participatifs ainsi que des activités sportives en équipe, l’idée étant de varier au maximum les formats et les thématiques pour satisfaire tout le monde.

Améliorer la cohésion d’équipe grâce à un événement team building

Comme nous l’avons précisé, l’objectif du team building est d’améliorer la cohésion d’équipe en entreprise et de créer ou d’entretenir des liens existants entre les collaborateurs. L’astuce pour générer de la cohésion d’équipe est de varier le type d’activité proposé par un événement team building. Vous pouvez par exemple mettre en place un événement team building sportif, puis un événement artistique, puis un team building se présentant sous forme de soirée et ainsi de suite. 

Pour vous démarquer et organiser des événements originaux, découvrez les meilleures idées pour vos futurs événements de teambuilding.

Les avantages d’un événement Team building

Tout d’abord, ce genre d’activité permet aux salariés de se dépenser et donc d’être plus zen et relâchés dans leur environnement de travail tout en atténuant leur stress. De plus, le séminaire team building permet de renforcer les liens en sortant ces individus du contexte professionnel pour leur permettre d’apprendre à se connaître afin de les rendre plus réceptifs les uns envers les autres.

Pour finir, le team building est l’une des clés du succès de l’entreprise car il permet de faire ressortir le potentiel de chaque salarié et de leur apprendre à travailler ensemble, de s’apprécier et de collaborer pour créer une bonne entente au sein de l’entreprise qui par la suite influencera fortement la performance de cette dernière. 

Aujourd’hui la cybercriminalité est de plus en plus répandue. Il est donc indispensable de se protéger grâce à différents moyens et cela concerne n’importe quelle entreprise.

Plusieurs points devront être respectés pour assurer une sécurité optimale et être en mesure de répondre à une éventuelle attaque de la meilleure manière pour limiter la casse. Par exemple opter pour une entreprise spécialisée dans le support technique de sécurité SI.

Voici 10 conseils pour bien protéger ses données et prévenir les attaques informatiques.

La protection des données : un aspect indispensable

protection des données personnelles

1 – Confier la sécurité à des professionnels

Pour être certain de posséder une sécurité maximale, il peut être judicieux de faire appel à des professionnels de façon à vous orienter dans votre choix tout en respectant votre budget. La société Nomios.fr propose un article sur comment sécuriser un réseau d’entreprise.

2 – Rédiger une charte de sécurité informatique

Il est important d’établir les responsabilités de tous les collaborateurs au sein d’une entreprise. Des procédures devront être respectées dans le cas où une attaque informatique surviendrait. Le personnel doit réagir de la bonne manière pour ne pas faire de fautes dans la précipitation et aggraver la situation.

3 – Assurer les accès internet de l’entreprise

Chaque outil au sein d’une entreprise qui permet d’avoir accès à internet peut être une ouverture sur le système d’informations et donc à une attaque informatique.

L’utilisation d’un réseau privé virtuel (VPN) avec un unique point d’échange sécurisé avec internet pour l’ensemble de l’entreprise peut s’avérer très efficace. En effet Le VPN procure le niveau de sécurité le plus élevé possible, grâce à différents tunnels (VPN Lan to Lan, IPsec ou SSL) selon les usages, chiffrés, cryptés et soumis à des systèmes d’authentification. Les données circulant dans le tunnel VPN seront protégées contre tout accès non autorisé.

4 – Sécuriser les accès au Wi-Fi

Les points relais du Wi-Fi placés dans les locaux de l’entreprise doivent être bien sécurisés et mis sous surveillance. Des pirates situés à l’extérieur de l’entreprise peuvent utiliser différents outils de façon à obtenir des mots de passe Wi-Fi en peu de temps.

5 – Filtrer les sites internet

Le but n’est pas d’interdire l’accès à certains sites ou réseaux sociaux. Il faut faire en sorte de contrôler et créer un filtre internet pour les sites qui peuvent s’avérer dangereux pour la sécurité de l’entreprise.

6 – L’utilisation de pare-feu

De nos jours le risque d’attaques informatiques est permanent et il y a de grandes chances pour que votre entreprise y soit un jour confrontée si ce n’est déjà fait. Ainsi il est essentiel de mettre en place des dispositifs qui seront en mesure de détecter les programmes malveillants.  Le pare-feu permet de définir quels sont les types de communications autorisés sur le réseau informatique. Il surveille et contrôle les applications et les flux de données.

7 – Protéger la flotte des mobiles collaborateurs

La perte ou le vol des mobiles sont souvent lac cause des fuites de données informatiques. Avec la mise en place d’une solution de gestions de flottes mobiles d’entreprise, il vous sera possible de désactiver leur accès, de chiffrer le contenu et même l’effacer à distance.

À lire : comment approcher des business angel ?

8 – Toujours être à jour

La sécurité informatique est en perpétuelle évolution. Les menaces ne sont pas les mêmes, car les procédés et les outils changent avec le temps. Ainsi la protection doit suivre la même tendance pour toujours rester efficace et protéger au mieux le réseau informatique de votre entreprise.

9 – La formation des collaborateurs

En terme de sécurité informatique, tout le monde a sa part de responsabilité. Il est important de former et responsabiliser l’ensemble du personnel de façon à transmettre le comportement à adopter en cas d’attaque et ainsi réagir de la bonne manière pour limiter les dégâts. La formation du personnel permet également de prévenir les attaques et de les éviter.

À lire : Top 5 des meilleures régies publicitaires pour un blog

10 – Mettre en place un plan de sauvegarde

Pour faire face au pire, il est nécessaire d’effectuer des sauvegardes en temps réel, si possible. Ces sauvegardes de données permettent de minimiser la conséquence des pertes. C’est une mesure préventive qui permettra de faire retour arrière après les dommages occasionnés.

D’autres techniques permettent d’assurer la sécurité de vos données informatique, mais vous venez de prendre connaissance des principaux points qui sont essentiels pour votre entreprise. Il vaut mieux prévenir que guérir !

Avec une caisse enregistreuse performante sur votre Smartphone, il vous sera facile de gérer votre commerce, qu’il s’agisse d’une boutique physique ou d’un site e-commerce. La caisse enregistreuse est intégrée à votre Smartphone sous Android. Vous avez donc votre outil de gestion de votre structure commerciale où que vous soyez.

Les avantages d’avoir une caisse sur son Smartphone

Pourquoi installer une caisse enregistreuse comme AddicTill sur son Smartphone ? Ce n’est évidemment pas un phénomène de mode, genre la boutique de tel quartier fait de même et pourquoi pas nous ? La caisse enregistreuse AddicTill, qu’il soit installé sur comptoir ou disponible uniquement sur sa tablette sous Android, dispose de nombreuses fonctionnalités à même de rendre service aux professionnels et commerçants.
Outre la gestion comptable ou la gestion de stock, l’un des avantages de la caisse enregistreuse AddicTill du groupe www.addictgroup.fr qui est d’ailleurs l’une des références en matière de fourniture de caisses performantes, plait par sa mobilité. Généralement, la caisse enregistreuse d’AddictGroup fonctionne en mode connecté. Il faut toutefois savoir qu’il peut également fonctionner en mode déconnecté. Vous pouvez utiliser toutes les ressources de cet outil même sans connexion. Veillez tout simplement à ce que vous le mettiez sous connexion tous les 7 jours pour permettre les mises à jour nécessaires.

À lire : Quelle est la cryptomonnaie dont tout le monde parle ? 

Une caisse fixe et plusieurs caisses sur Smartphone

Vous êtes vendeur dans un magasin ou serveur dans un restaurant ? Il vous sera judicieux d’avoir votre caisse enregistreuse sur votre tablette tactile. Le magasin ou le restaurant en question auront, eux, leur propre caisse enregistreuse sur comptoir. Du coup toutes les caisses enregistreuses se synchronisent en toute simplicité.
Pour les vendeurs et les professionnels, la caisse enregistreuse AddicTill permet d’accéder aisément au tableau de bord pour les suivis et aussi pour une meilleure organisation des taches à faire en magasin, en boutique ou en restaurant. Rien n’est donc laissé au hasard. Toutes les tâches sont bien organisées de sorte que tout le monde y trouve son compte et se montre efficace dans l’exercice de son travail.

À lire : Le Top 5 des meilleures régies publicitaires

Caisse enregistreuse pour un réseau de franchise

La caisse enregistreuse AddicTill permet une bonne synchronisation de toutes les entités composant un réseau de franchise. Les caisses enregistreuses, qu’elles soient sur comptoir ou sur Smartphone sous Android, se synchronisent entre elles et permettent une bonne interaction entre professionnels. Ce genre d’interconnexion profite tant au franchiseur qu’aux franchisés. La communication est parfaite, de même que toutes les activités, dont les commandes, les livraisons, la manutention.

AddicTill sur Playstore

L’application et le logiciel de caisse enregistreuse AddicTill sont proposés en téléchargement sur PlayStore. À certains moments, ces éléments sont disponibles en téléchargement gratuit. Vous liez tout simplement cette application à votre CMS pour la gestion d’une boutique en ligne. Elle permet également la gestion comptable, la gestion de stock. Toutes les tâches sont visibles sur un tableau de bord pour parfaire votre organisation et vos impératifs de gestion. Même si vous n’êtes pas dans votre boutique, votre restaurant ou votre entreprise, il vous est toujours possible de participer aux tâches de gestion depuis votre Smartphone sous Android.

À lire : Hausse de la violence dans les banques

Les banquiers subissent de plus en plus d’agressions de la part des clients

La profession d’employés de banque est un métier à risque et sous tension, c’est ce qui ressort des chiffres collectés par l’Association française des banques, réunissant les enseignes bancaires commerciales, en 2017. Selon ces données, les agressions verbales et physiques envers les employés des agences bancaires ont fortement augmenté l’an dernier.

Ils sont plus nombreux à avoir été victimes d’incivilités. Si l’année 2016 était une année moins tumultueuse, on a recensé 6130 cas de violences, soit +15% en 2017. Et encore, il ne s’agit que d’une partie de ce que les banquiers subissent réellement sur leurs lieux de travail.

De quelles formes de violence s’agit-il ?

La profession bancaire a été confrontée à plus de violences de la part des clients, mais desquelles s’agit-il exactement ? Selon le rapport d’AFB, les 6 130 incivilités enregistrées prennent les formes d’insultes, harcèlements, d’agressions et de menaces. Dans 38% des cas, les banquiers ont subi des injures et des insultes dont certains à caractère raciste.

Les menaces représentent 30% des violences et celles dites « comportementales » 28 %. Cette dernière catégorie désigne en l’occurrence les harcèlements, les chantages, les dégradations de matériels ou encore les cas d’obstructions.

Les agressions physiques sont toutefois plus rares. Il n’y a eu que 261 agressions physiques légères contre 26 d’agressions physiques graves contre les employés de banque en France. Pour se défendre, les salariés ont déposé 343 mains courantes et 189 plaintes. 43 plaintes ont été également déposées au nom des entreprises.

Qui sont concernés ?

Les insultes, les harcèlements, les menaces ou encore les agressions physiques sont monnaie courante dans les métiers de la banque. Mais certaines fonctions sont plus exposées que d’autres. Les clients semblent ainsi plus enclins à agresser les conseillers clients et les femmes.

À lire : les meilleurs régies publicitaires pour monétiser un blog

Les conseillers: les premières victimes

Les chargés de clientèle sont les premières victimes des violences émanant des usagers. Etant les premières personnes en contact avec les consommateurs en colère ou mécontents, ils sont en première ligne. Si on se fie aux chiffres de l’AFB, ils font notamment l’objet d’incivilités 4 fois sur 10.

Vient ensuite la fonction de directrices ou directeurs d’agence, qui subit les emportements des clients 3 fois sur 10.
Les conseillers clients par téléphone ne sont pas épargnés non plus. Environ 7% des cas de violences ciblent les collaborateurs travaillant sur ces plateformes. Les banques en ligne sont autant concernés malgré leur popularité grandissante selon Détective Banque.

Plus d’agressions envers les femmes qu’envers les hommes

On observe également une certaine différence entre les expressions de colère des consommateurs selon qu’ils font face à une femme ou un homme.

Les employés de banque de sexe féminin sont plus touchés par le phénomène comparé à leurs collègues de sexe masculin. 65% de ces incivilités sont en effet dirigées contre elles. Ces chiffres sont élevés, sachant que 57% des employés dans le secteur bancaire et 48% des cadres sont des femmes.

Les banquiers travaillant en Ile de France semblent également rencontrer davantage de problème par rapport à ceux qui travaillent en région. Si 18% des banques se trouvent dans la capitale, leurs salariés subissent 35% des agressions !

Comment expliquer ces attaques ?

Comment justifier ces comportements agressifs ? La baisse des effectifs est la principale raison évoquée par ce rapport. En effet, le secteur bancaire connaît ces dernières années plus de départ à la retraite que d’embauches, causant ainsi un sous-effectif.

Si en 2017, l’Hexagone comptait 37 000 agences bancaires, dont celles appartenant aux enseignes commerciales et aux mutualistes, et employant 366 000 salariés, les effectifs ont baissé de 1,2% cette même année. Malgré les 42 000 personnes embauchées, il y eu plus de départs que de recrutements…

À lire : comment approcher des business angel ? 

La régie publicitaire, c’est tout simplement une entreprise qui met en relation des annonceurs avec des propriétaires de blogs souhaitant libérer quelques espaces publicitaires sur ses pages afin de générer des revenus. Les montants obtenus via les clics des publicités affichées sont partagés entre la régie, les annonceurs et les propriétaires de blog. Voici 5 régies publicitaires incontournables pour monétiser son blog.

Google Adsense

Google Adsense est l’un des pionniers de la régie publicitaire pour la monétisation de blogs. Pour gagner de l’argent, il suffit de copier le code Adsense de Google sur son blog. Les publicités sont ciblées et prennent en considération la ligne éditoriale ainsi que les thèmes traités par le blog en question.

Avec Google Adsense, les publicités sont visibles notamment sur le fameux moteur Google. Les chances d’obtenir des clics sont nombreuses, notamment si votre blog a de nombreux contenus intéressants et uniques et si vous arrivez à garder un bon trafic de par la qualité du contenu et du référencement.

LinkLift

Linkflit permet des rémunérations intéressantes suite au partage de revenus publicitaires. Néanmoins, cette régie publicitaire choisit avec soin les blogs à retenir dans son catalogue. Il n’est donc pas judicieux de s’inscrire si vous avez un nom de domaine encore jeune, un contenu encore pauvre, notamment niveau quantité et fréquence, une popularité de lien dérisoire, un trafic relativement faible.

Si votre site connait un franc succès niveau trafic et ranking et que le contenu est de qualité, vous avez des chances d’optimiser les revenus depuis votre blog grâce à LinkLift.

À lire : Choisir une agence de référencement naturel ou un freelance ? 

Ebuzzing

Ebuzzing fait partie de régies incontournables pour ceux souhaitant monétiser leurs blogs. Avec cette régie, et quand votre blog a déjà un certain trafic et une certaine réputation, il vous est possible de gagner une certaine somme par les articles sponsorisés. Le montant à gagner dépend ici de la portée de l’article sponsorisé rédigé par vos soins et selon les consignes de l’annonceur.

Ebuzzing permet également de gagner de l’argent par les vidéos. La rémunération est calculée en fonction du nombre de spots visionnés. À chaque fois qu’un visiteur lance une vidéo, vous êtes rémunéré.

SeedingUp

Pour gagner de l’argent avec cette régie publicitaire, il faut proposer votre blog sur la plateforme. Après inscription, vous êtes amené à donner des informations précises sur votre blog et également faire vos offres. Vous pouvez demander de poster des vidéos, publier des communiqués de presse ou encore rédiger des articles sponsorisés. Définissez ensuite le montant à percevoir après achèvement d’une mission. Des annonceurs peuvent ensuite s’intéresser à votre offre et vous proposer des tâches rémunératrices à faire.

Linkjuice.io

Linkjuice.io se positionne comme l’une des régies publicitaires phares du moment. En tant qu’éditeur, vous serez amené à inscrire sur ce site votre blog à monétiser, proposer une description, choisir une catégorie et renseigner le trafic.

Après inscription, vous pouvez commencer à monétiser, entre autres par la rédaction d’articles sponsorisés.

Sur Linkjuice, vous pouvez choisir un mode de gestion « Linkjuice gère tout » selon lequel l’équipe de la régie fait tout et vous percevez de l’argent à hauteur de 50% du prix de chaque mission. Il vous est également possible d’opter pour le mode manuel vous permettant de gérer les propositions, les rédactions et les validations et ainsi gagner 75% du montant pour chaque mission.

A lire : Linkjuice, vendre des articles sponsorisés sur son site

On entend souvent parler des fameux business angels lorsqu’il est question d’un apport de capital dans une entreprise naissante. Mais qui sont-ils réellement, et comment approcher et convaincre un business angel ? La plupart de ces business angels sont des cadres d’entreprise, des cadres dirigeants ou des entrepreneurs qui investissent une partie de leur argent personnel dans le capital d’un projet à fort potentiel de croissance. Il est donc généralement compliqué de les approcher et surtout de les convaincre d’investir dans votre projet. Heureusement pour vous, notre blog WebCampus a sélectionné quelques astuces pour vous faciliter la tâche.

Vendre un projet d’entreprise unique

À partir du moment où vous avez réussi à approcher un business angel, vous avez l’obligation de tout mettre en œuvre pour le convaincre et saisir votre chance ! Ce genre d’opportunité ne se représentera sans doute pas de si tôt !

Il est crucial pour vous de correctement informer le business angel et de ne rien lui cacher. Il existe un certain nombre de questions auxquelles vous allez être forcément amené à répondre telles que : Quel est le concept ? Quelle est la cible ? Comment va-t-on gagner de l’argent ? Au cours de ce questionnement, vous devez exprimer clairement votre projet en prenant soin de le vulgariser. N’oubliez pas que le professionnel auquel vous vous adressez ne connaît pas forcément votre secteur d’activité et tout le vocabulaire technique qui lui est associé.

Démontrer le côté innovant de votre projet au business angel

La dimension innovante de votre projet est à mettre en avant car c’est cette particularité qui va probablement retenir l’attention du business angel et faire pencher la balance en votre faveur. Il faut aussi savoir que lorsqu’on parle d’innovation, cela peut concerner soit l’aspect nouveauté du produit ou du service proposé, soit une façon de marketer ou de communiquer innovante.

Avoir un bon feeling

Le feeling est le point clé dans une relation investisseur / porteur de projet. C’est la relation que vous entretiendrez avec le professionnel qui déterminera la décision finale et s’il est question d’investissement ou non. S’il ressent en vous un certain stress ou malaise et ne se sent pas en confiance, il ne prendra certainement pas le risque de vous épauler financièrement. Au contraire, s’il est à l’aise, qu’il se sent rassuré et accompagné, il prendra la décision de vous aider davantage.

Cette relation est quelque part basée sur la séduction. Pour le « séduire », il faudra avoir quelque chose à lui proposer pour retenir son attention et lui montrer clairement dans quoi il va investir, soit un site internet qui génère déjà du trafic, soit des échantillons des produits, soit un prototype.

La précision, un indispensable pour le business angel

Il est important de bien vendre son produit certes, mais le professionnel prendra la décision d’investir dans votre projet à partir du moment où il sera au courant de la réelle valeur ajoutée de votre produit ou service. S’adresser à un business angel implique d’inclure une forte dimension financière dans son argumentaire.

Pour en apprendre davantage sur les business angels, rendez-vous sur le site le Comptoir Digital.

Google Home, vous connaissez ? Il s’agit d’un assistant virtuel personnel ayant la forme d’une enceinte intelligente avec deux microphones. Le dispositif trouve aisément sa place dans la pièce où vous l’installez. L’accessoire n’est nullement encombrant. Pourquoi s’offrir l’enceinte intelligente de Google Home ? Une des choses à savoir, c’est que vous l’achetez une fois et vous l’avez pendant des années. En outre, l’outil Google Home prend en compte les commandes verbales et les commandes tactiles. Voici 10 choses intéressantes que vous pourriez faire avec Google Home.

Des réponses satisfaisantes à vos questions

L’agence de marketing digital new-yorkaise 360i a récemment fait une étude de comparaison sur les capacités de Google Home et d’Alexa d’Amazon à exploiter les ressources de l’Intelligence Artificielle, notamment pour la compréhension de questions posées par les humains et la pertinence de réponses fournies. Sur 3 000 questions posées, l’assistant virtuel Google affiche un taux de réussite de 73% contre 13% pour l’outil Alexa.

En complément, il faut savoir que Google Home permet de remonter le temps par l’option Time Machine et ainsi avoir les titres de nouvelles datant d’il y a 50 ans, 60 ans ou 70 ans. Vous pourrez également avoir des nouvelles concernant l’évolution dans le temps des topics demandés.

Interagir avec Deezer grâce à Google Home

Vous aimez écouter de la musique en streaming sur Deezer ? Il vous est possible d’interagir avec ce service d’écoute de musique en recourant à Google Home. L’enceinte intelligente permet notamment de créer une playlist personnalisée selon vos styles musicaux préférés et également votre habitude d’écoute. Il vous suffit de prononcer une phrase du genre “Ok Google, joue ma playlist” et l’outil s’exécute. Le principal avantage étant donné que Google Home est un outil intelligent, vous n’aurez soudainement pas un tube de Dolly Parton alors que vous vous immergez dans les sons de Michael Jackson.

S’enquérir sur la circulation

Les embouteillages, c’est l’un de nos soucis quotidiens notamment quand il est question de se rendre au travail. Avec l’outil Google Home ce n’est plus un problème. Vous allez pouvoir consulter cet outil pour savoir par exemple si la route que vous empruntez est encombrée ou non pour tel jour. Si ce n’est pas le cas, tant mieux. Si la route est encombrée, vous pouvez trouver un autre itinéraire plus dégagé en recourant toujours à l’assistant intelligent Google Home.

Vérifiez les heures d’ouverture des magasins

Vous avez besoin de faire des achats en magasin à la dernière minute, mais vous craignez que celui-ci soit déjà fermé ? Vous sortez de chez vous tôt le matin et vous souhaitez faire des achats en magasin avant de vous rendre en magasin, mais vous ne savez pas à quelle heure votre magasin préféré est ouvert ? Pour ces deux cas de figure, vous pouvez utiliser l’outil Google Home en lui demandant quand tel magasin s’ouvre ou se ferme. Cette option est également valable pour d’autres structures comme les pharmacies, les cliniques, etc.

Gérer la thermie dans son habitation

La gestion de la thermie, c’est important pour le confort dans la maison. L’assistant personnel et enceinte intelligente Google Home vous permet de régler la thermie dans la pièce où vous vous trouvez en disant seulement : “Hey Google, règle la température à 18°C”. L’outil régule alors la température selon vos souhaits. Pour que cela marche, il est toutefois indispensable que vous installiez dans votre maison un thermostat Nest. À noter que l’enseigne Nest appartient à Google. Rien d’étonnant si les outils et gadgets ont une bonne interaction.

Envoi de messages WhatsApp

WhatsApp c’est cette application qui permet l’envoi de messages via les réseaux mobiles et aussi via les réseaux mobiles. Il vous est possible de lier cette option à votre enceinte intelligente Google Home. Une fois cela fait, vous lui faites une demande du genre « Hey Google, envoie un message WhatsApp à Pierre ». L’assistant intelligent active alors WhatsApp et met le contact choisi en destinataire. Il vous suffit ensuite de dicter le message que vous souhaitez envoyer. Google Home s’occupe de l’écrire et ensuite l’envoyer au destinataire choisi.

À lire : Des abeilles-drônes pour purifier l’air des villes

Réussir à chaque fois vos recettes et savourer des mets succulents

Pour vos envies de cuisiner des mets succulents, commencez par chercher des recettes sur le moteur de recherche Google, sur Internet, ou via votre téléphone mobile. Acheminez ensuite les recettes qui vous plaisent sur Google Home. Au moment de cuisiner, laissez alors cet assistant personnel intelligent vous prêter main-forte. Il vous suffira alors de dire « Hey Google, citez la recette ou commencez la cuisson ». L’assistant virtuel vous guidera alors étape par étape jusqu’à ce que la recette soit un succès. Il veillera également à la proportion de graisses et éléments nutritionnels et vous aidera à parfaire la cuisson.

Allumer et éteindre les lumières

Pour exploiter à fond les ressources de votre Google Home, veillez à ne mettre que des lumières intelligentes dans vos pièces à vivre. Une fois cela fait, il vous est possible de demander à votre Google Home « Hey Google, allume la lumière ou éteint la lumière ou changer la couleur en rouge » et il exécutera votre demande. C’est une bonne façon d’entretenir le confort dans sa maison.

Création de liste d’achats

Google Home vous est d’une grande aide pour préparer votre liste d’achat. Comment faire ? Pas la peine d’aller chercher un stylo et un papier. Regardez ce qu’il y a dans votre réfrigérateur ou votre garde à manger. Dites ensuite à Google Home : « Hey Google, mettez carottes dans ma liste d’emplettes ». Faites ça pour tous les produits manquants et l’assistant intelligent conçoit de lui-même votre liste d’emplettes.

Possibilité d’usage par plusieurs utilisateurs

Les évolutions récentes de Google Home font actuellement que l’assistant intelligent peut être utilisé par plusieurs personnes. Comment cela fonctionne-t-il ? Chaque utilisateur est tenu de dire à tour de rôle « Hey Google » ou « Ok Google » et formuler ensuite sa demande. Grâce à cette méthode, l’outil va analyser chaque voix en quelques millisecondes pour savoir qui parle et reconnaître sa requête. Cela permet à l’enceinte intelligente de matérialiser les attentes de chacun tout en minimisant des erreurs.

A lire : Google Home est capable de téléphone à votre place

Plateforme de régie publicitaire, Linkjuice permet aux éditeurs et aux blogueurs de trouver des missions de rédaction d’articles sponsorisés. Le tout est d’avoir un blog avec une certaine visibilité sur la toile et qui propose des articles intéressants pour les lecteurs. D’ailleurs l’indication du trafic de son blog ou site est indispensable lors d’une inscription sur Linkjuice afin que la plateforme puisse juger de sa pertinence.

Obtenir une mission de rédaction d’articles sponsorisés sur son blog ou site

Une fois qu’un éditeur réussit avec brio l’inscription de son site ou blog sur Linkjuice, il est tenu de faire une offre. Cette offre porte essentiellement sur la nature des prestations de l’éditeur, sur ses thématiques de prédilection, sur ses tarifs.

Les éditeurs ont accès aux offres et profils des éditeurs lorsqu’ils insèrent sur la plateforme un certain budget pour l’optimisation de son référencement naturel. Une fois le bon éditeur trouvé, un éditeur donné peut lui confier une mission, entre autres une mission relative à la rédaction et la publication d’articles sponsorisés.

Procéder à la rédaction d’un article sponsorisé

La rédaction d’un article sponsorisé doit tenir compte des consignes de l’annonceur qui propose la mission. Il faut également savoir que le sujet de l’article est en rapport avec les thématiques mises en avant dans le blog ou le site de l’éditeur. Celui-ci ne sera donc pas amené à changer sa ligne éditoriale juste pour répondre aux attentes de l’annonceur. L’article sponsorisé devrait s’insérer de manière naturelle dans le blog.

Pour la rédaction d’un article sponsorisé, il est important de veiller à la pertinence et à la valeur ajoutée des informations mises en évidence. Il convient également de veiller à la logique de la présentation des textes. Tout doit s’enchaîner de manière logique afin d’assurer la cohérence du contenu.

Outre l’excellence du contenu, l’éditeur doit encore veiller aux exigences de Google en matière de visibilité. Il faudra alors soigner le titre, l’accroche, les sous-titres. Il est aussi important de choisir les bons mots clés pour l’optimisation de la visibilité de l’article.

Attention aux abus sur les articles sponsorisés

Il convient d’éviter toute forme d’abus quand il est question de lien sponsorisé. Il est par exemple important que la forme générale de l’article sponsorisé ne soit pas si différente des articles sur votre blog. L’intérêt des lecteurs pour l’article doit notamment porter sur l’excellence du contenu, non sur la forme.

Avec les articles sponsorisés, les annonceurs permettent généralement l’ajout de liens. Si vous avez cette liberté, n’abusez pas des liens. Faites-en de même pour les mots clés afin de se prémunir de toutes formes de suroptimisation à même de contraindre le bot de Google à sanctionner votre site ou blog.

La rédaction d’articles sponsorisés sur Linkjuice doit toujours se baser sur le respect des consignes du client, le respect de la ligne éditoriale du blog et surtout sur la pertinence du contenu et des informations que vous mettez en avant. Après il faut se modérer un peu sur l’ajout de liens et sur l’usage de mots clés. Cela doit se faire avec une certaine mesure afin que l’article sponsorisé ne sonne pas faux. En outre, chaque article doit permettre d’atteindre l’objectif principal à savoir la vente même de cet article et l’obtention de trafic important.

Inscrivez-vous sur LinkJuice !